Ruine à visiter Birkenfels

Sur les hauteurs d’Ottrott, au cœur de la forêt d’Obernai, entre sapins blancs, érables et chênes rouvres, les restes impressionnants de ce petit château invitent à la rêverie.

Repères

Construit de manière illégale vers 1260, au moment du Grand Interrègne (période de vacance du pouvoir impérial), il reflète les luttes de pouvoir entre son probable constructeur, Albrecht Wissebeger, bourgmestre de Strasbourg, inféodé à l’évêque de cette ville, et les partisans de l’Empereur. Celui-ci l’emporte finalement et Rodolphe de Habsbourg le confie dès 1289 à Burkhard Beger dont la famille le conservera jusqu’en 1532. Le château, ruiné après la Guerre de Trente Ans, n’est plus habité au-delà des années 1550. Il est aujourd’hui propriété de la ville d’Obernai.

On raconte que…

Le château de Birkenfels n’ayant aucune valeur stratégique, sa construction ne peut s'expliquer a priori que par le désir de la famille Beger de matérialiser, moyennant le paiement annuel d'une livre de cire à la cité d'Obernai, son appartenance à la noblesse qu’elle devait envier. Son dernier rejeton meurt en duel en 1532.

Points forts

Son donjon pentagonal inachevé, son impressionnant corps de logis sur trois niveaux, percé de meurtrières à niche et de grandes baies à fenêtres multiples ; la proximité avec le Kagenfels accessible en 40 minutes de marche en suivant le Chemin des châteaux forts.

Informations pratiques

Adresse


67530 Ottrott

Coordonnées GPS
Lat. : 48.4296023130833 - Long. : 7.38418201022682